Poésies 2


Pars

Pars, quitte donc sans regret ta maison douillette
Viens, pourquoi résistes-tu à l'appel du poète
Laisse derrière toi mourir ces gros chagrins
Abandonne loin là-bas ce coeur assassin.

Ne vois-tu pas de l'horizon jaillir une lumière chaude
Avide d'espérance dans ce nouvel exode
Prend le chemin isolé bordé de tilleuls
Ne sois pas triste car tu n'es plus seule.

Oublie tes peines, ton ennui et ton désespoir
Dirige toi confiante vers mon doux regard
Il est si tendre, coquin et caressant
Ose un peu un nouveau sentiment.

Allez, ne sois pas timide, je te sens hésitante
Ne sens-tu pas mon sourire et mon âme brûlante
Ce soleil qui réchauffe mon coeur amoureux
Il se consomme pour toi, il brûle pour deux.

Je t'attends sur mon doux nuage
Parsemé de gros coussins dorés d’images
Viens découvrir le plaisir d'une complicité
Viens vers moi je t'apprendrais à aimer.

Il est un pays lointain fait de doux lilas
Qui exhale un souffle de feu et de senteur délicat
Marchons tous deux, serre fortement ma main
Elle te conduira doucement vers un nouveau destin.

La complainte lancinante d'un monde corrompu
S'évanouit dans le calme murmure de la rue
Plus un bruit seule la résonance de nos pas
Qui s'élancent vers un avenir sans combat.

Efface les souvenirs amers de ta mémoire
Ouvre ton coeur, laisse tomber ce mouchoir
Profitons de l’éclaircie et de ce doux ciel bleu
Laisse moi nourrir de ton regard mes yeux ..

Je t'offrirai l'illusion d'un amour sans promesse
Un peu d'affection, de rêveries et de tendresse
N'aie plus crainte tu m'auras pour protecteur
Je t'abriterai au plus profond de ma demeure.


Sentiers Poétiques ©1997 par Vincent Di Sanzo
vous pouvez envoyer un courrier à l'adresse suivante : vdisanzo@teaser.fr
ou bien signer le livre d'or.