Cet été là


Premiers jours

Son regard a troublé mon esprit, puis peu à peu, un sourire, quelques mots maladroits et je me suis senti comme happé. Emu par son charme, mon coeur m'a pressé de ses plus vifs désirs. Depuis les premiers jours quel chemin parcouru. Quelles confidences n’avons-nous point échangées. Déjà une intimité réelle et profonde unissait nos âmes.

Mais pourquoi, pourquoi deux êtres que le hasard a bien voulu mettre sur le même chemin, deux êtres qui auraient pu s’ignorer totalement ou tout du moins n'avoir eu que des contacts superficiels, finissent par avoir des relations privilégiées ? Un besoin affectif, un besoin de connaître, le besoin d'un écho, d'un miroir, le besoin de se confier voilà mille petites choses qui ont fait notre intimité.

Son charme a réveillé les ardeurs de ma passion et est venu toucher mon coeur au plus profond. Comment résister à la force de son sourire, à la pénétration de son regard, à la douceur qui émane de son petit corps adorable. D'autres qu’elle auraient exposées outrageusement une beauté éclatante mais éphémère, elle était là nonchalamment et toute timide qu’elle fût, je me suis laissé prendre.

Au-delà de son charme, j'aime l'impression qu’elle donne d'effleurer les choses, non pas par insouciance mais plutôt par une douceur envoûtante, une certaine légèreté innocente que ne trahi même pas sa timidité. Grâce à sa gaieté j’ai l’impression qu'avec elle tout est simple et merveilleux à la fois.


Sentiers Poétiques ©1997 par Vincent Di Sanzo
vous pouvez envoyer un courrier à l'adresse suivante : vdisanzo@teaser.fr
ou bien signer le livre d'or.