Le soir charmant


Nuit noire

Je n'arrive pas à taire tous ces rêves éveillés et toutes ces nuits agitées où seuls ton visage, ton sourire, ta tendresse et ta gentillesse animaient mon esprit. Ils sont là depuis l'aube des temps. Et cela fait si longtemps que je dois contenir cette passion. Seuls ces quelques lettres et poèmes m'ont aidés à retenir les élans de mon coeur, voguant d'un espoir insensé à un découragement mélancolique. Serais-je condamné à cet éprouvant destin ? L'inertie nous emporte, chloroformés par les soucis quotidiens et les préoccupations matérielles, notre élan s'arrête là.

Depuis que mon coeur a imaginé la douceur de tes lèvres comment contenir ces spasmes amoureux ? Depuis que tes yeux sont gravés dans ma mémoire quelle autre image pourrait encore accompagner mes rêves ?

La nuit m’entoure, l’air froid me glace le sang, la solitude m’étouffe, pas une étoile dans ce ciel noir. Puisse le sommeil m’emporter à tout jamais dans ces replis mystérieux ...


Sentiers Poétiques ©1997 par Vincent Di Sanzo
vous pouvez envoyer un courrier à l'adresse suivante : vdisanzo@teaser.fr
ou bien signer le livre d'or.