Le soir charmant


Pensées

L'étendue de mon bonheur ne peut se mesurer. Pourtant lorsque j'emprunte ce chemin étoilé qui mène mon âme à vos douces pensées, je sens bien quelle emprise votre petit corps a sur mon coeur. Et je m'émerveille toujours à cette facilité que vous avez de me plonger dans de telles langueurs et de tant d'affectueuses rêveries qui me prennent la nuit, seul moment que je peux partager avec vous, ma déesse. Et si parfois j'ai envie de crier c'est par crainte de ne jamais pouvoir vous tenir près de moi.

Je m'abandonne à vous ce soir, vous dont le sourire enchanteur me hante et vient m'abimer dans ce rêve éveillé. Que ne puis-je venir m'abriter sous l'ombre de votre beauté souveraine. Je devrais m'abstenir de ces douces illusions mais ne peut m'abstraire de votre intense regard. Je sais l'absurde de ma situation mais la chaleur de votre corps m'accable. Je suis pris de ce feu ardent qui me brûle et consumme.

Je rêve d'accéder à vos jardins secrets mais dans cette ascension démesurée je risque la chute finale dans cet abîme d'impuretés. Puissiez-vous m'accorder ce bonheur insensé ... L'émotion d'imaginer un tendre baiser, vos lèvres chaudes et votre haleine enivrante provoque en moi un délicieux vertige. Mais je n'ai pas peur de tomber malgré vos yeux calins et je ne veux point perdre de terrain. Je calme mon coeur de ces sentiments clandestins mais ne peux le brider de son élan naturel. Il suffit d'un voluptueux mouvement de tête pour que le parfum de vos cheveux soyeux me grisent. Je m'imagine voyager sur ce corps mystérieux et généreux.

Quelle hérésie que cet affreux monologue alors que je pourrai vous prodiguer tant de baisers et tant de caresses. Que ne puis-je gouter votre gorge blanche et vous faire partager ma fureur d'aimer. Il me faut me contenter de cet hémoragie d'écritures, je dois vous paraître bien coquin mais c'est la dissidence de mon coeur qui m'a porté si loin. Piètre excuse à mon délire, je ne suis que la pauvre victime de votre charme divin.


Sentiers Poétiques ©1996 par Vincent Di Sanzo
vous pouvez envoyer un courrier à l'adresse suivante : vdisanzo@teaser.fr
ou bien signer le livre d'or.