Poésies 1


Vent de poésie

Oh corps exquis, jouet du vent
Laisse pénétrer cette plainte fascinante
Ce doux murmure tiré du néant dans ton âme blessée
L'air descend en toi, sa fraîcheur libère ton coeur oppressé
Oh, force errante, force merveilleuse, porte de la délivrance
viens soulever ces cheveux adorables
Donne leur ta liberté
Viens t'engouffrer sous cette robe délicate et légère
Afin que se profile sur l'horizon ce corps tant désiré
Viens exciter ces larmes craintives
Qui refusent de suivre les traits de ce visage assombri
Oh, fossoyeur de la tristesse, enchanteur des esprits malheureux
Voilà que tu exhales ton dernier soupir
Ton souffle meurt abandonnant ses frissons à mon amour
Tu as donné ta vie pour le bonheur de ce corps
Je t'en rends grâce.

Oh vent du Nord, divinité bienfaitrice
Permets moi de te confier ce corps chéri
Puisses-tu en prendre grand soin.


Sentiers Poétiques ©1996 par Vincent Di Sanzo
vous pouvez envoyer un courrier à l'adresse suivante : vdisanzo@teaser.fr
ou bien signer le livre d'or.