Poésies 1


La pluie

La pluie glisse sur ton corps nu
Les larmes du ciel ruissellent sur ta peau douce et
l'embaument d'une fraîcheur énivrante
Il pleure sur la terre meurtrie
Il pleure sur mon amour fragile
Les gouttes d'eau chatouillent les pointes de tes seins
qui se lèvent vers le ciel sédui
Tu gémis d'ivresse
Les désirs les plus fous s'emparent de ton âme
La pluie s'engouffre dans l'abîme de désespoir qui t'habite
Tes yeux reflètent les frissons de ton coeur ému
Mais le torrent de larmes cesse d'inonder la terre charmée
Le chagrin s'évanouit, les nuages ont disparu
Alors tu t'agenouilles sur l'herbe gonflée
Et tu caresses du regard les gouttelettes sur ta peau
Elles sont fines comme la rosée des fleurs
D'un baiser j'ai envie de boire ces délicates perles une à une
Je voudrais tant les goûter pour en découvrir la saveur
Mais le soupir de la nuit s'enroule sur les ondulations de ton corps
Alors, vite, sèche ces larmes avant que ce coeur mouillé
ne prenne froid.


Sentiers Poétiques ©1996 par Vincent Di Sanzo
vous pouvez envoyer un courrier à l'adresse suivante : vdisanzo@teaser.fr
ou bien signer le livre d'or.