MARCELINE DESBORDES-VALMORE
1786 - 1859

Les séparés

N'écris pas - Je suis triste, et je voudrais m'éteindre -
Les beaux été sans toi, c'est la nuit sans flambeau -
J'ai refermé mes bras qui ne peuvent t'atteindre,
Et frapper à mon coeur, c'est frapper au tombeau
                      N'écris pas !

N'écris pas - N'apprenons qu'à mourir à nous-mêmes -
Ne demande qu'à Dieu ... qu'à toi, si je t'aimais !
Au fond de ton absence écouter que tu m'aimes,
C'est entendre le ciel sans y monter jamais -
                      N'écris pas !

N'écris pas - Je te crains; j'ai peur de ma mémoire;
Elle a gardé ta voix qui m'appelle souvent -
Ne montre pas l'eau vive à qui ne peut la boire -
Une chère écriture est un portrait vivant -
                      N'écris pas !

N'écris pas ces mots doux que je n'ose plus lire :
Il semble que ta voix les répand sur mon coeur;
Et que je les voix brûler à travers ton sourire;
Il semble qu'un baiser les empreint sur mon coeur -
                      N'écris pas !

Ma chambre

Ma demeure est haute,
Donnant sur les cieux;
La lune en est l'hôte,
Pâle et sérieux :
En bas que l'on sonne.
Qu'importe aujourd'hui ?
Ce n'est plus personne
Quand ce n'est plus lui !

Aux autres cachée,
Je brode mes fleurs;
Sans être fâchée,
Mon âme est en pleurs;
Le ciel bleu sans voiles,
Je le vois d'ici;
Je vois les étoiles :
Mais l'orage aussi !

Vis-à-vis la mienne
Une chaise attend :
Elle fut la sienne,
La nôtre un instant;
D'un ruban signée,
Cette chaise est là,
Toute résignée,
Comme me voilà !

(Bouquets et prières)

Souvenir

Son image, comme un songe,
Partout s'attache à mon sort ;
Dans l'eau pure où je me plonge
Elle me poursuit encor :
Je me livre en vain, tremblante,
A sa mobile fraîcheur,
L'image toujours brûlante
Se sauve au fond de mon coeur.

Pour respirer de ses charmes
Si je regarde les cieux,
Entre le ciel et mes larmes,
Elle voltige à mes yeux,
Plus tendre que le perfide,
Dont le volage désir
Fuit comme le flot limpide
Que ma main n'a pu saisir.

(Poésies)


Le Cahier à Spirales ©1996, 1997 par Vincent Di Sanzo
vous pouvez envoyer un courrier à l'adresse suivante : vdisanzo@teaser.fr
ou bien signer le livre d'or.