Village pittoresque en Haute-Auvergne


Seigneurs et coseigneurs

| Maison de Pleaux | Maison de Grenier | Maison de Rilhac |
| Maison de Lignerac |

MAISON DE PLEAUX - De gueules, au lévrier rampant d'argent, colleté d'azur et accompagné de six billettes d'argent mises en orle.

Le premier connu par titres est Pierre de Pleaux, chevalier, vivant en 1159. On trouve ensuite Guillaume de Pleaux, témoin d'un échange conclu entre l'abbé de Sarlat et celui de Grandselve, aux calendes de septembre 1166. Raoul de Pleaux, chevalier et viguier de Pleaux, qui vivait en 1230, fut père de quatre fils nommés Bernard, Raoul, Pierre et Hugues de Pleaux, tous chevaliers, les mêmes qui transigèrent avec l'abbé de Charroux en 1279. Almodie de Pleaux religieuse à Brageac. Jean de Pleaux marié à Marguerite de Merle. Sybille remariée à Géraud Robert de Lignerac à qui elle apporta la moitié de la terre de Pleaux en 1274. Raymond, abbé d'Obazine de 1303 à 1328. Jean Bertrand, abbé de Beaulieu en 1449. Marguerite de Pleaux qui épousa en 1591 François de Grenier.


MAISON DE GRENIER - De gueules, à la fasce d'or.

François de Grenier, époux de Marguerite de Pleaux, chevalier de St-Jean-de-Jérusalem en 1574. Henri de Grenier, coseigneur de Pleaux en 1595. Henri de Grenier, fils du précédent, s'allia en 1626 avec Catherine de Corn. Henri de Grenier, troisième du nom, rendit hommage au roi en 1669 à cause de la moitié de la terre de Pleaux. Et Louis-Christophe de Grenier, chevalier, marquis de Pleaux qui épousa Marie-Françoise de Montclar-Montbrun. Ce dernier rendit hommage au roi en 1722 à cause de la seigneurie de Pleaux.


MAISON DE RILHAC - Palé d'argent et de gueules, de sept pièces.

La famille de Rilhac doit son nom à un ancien château féodal, flanqué de plusieurs tours, qu'on voit encore dans le bourg de Rilhac, à une petite distance de la limite qui sépare le Cantal de la Corrèze. Elle est du Limousin par son origine, mais elle appartient à la Haute-Auvergne par ses constantes relations, ses alliances, ses possessions, le rôle important qu'elle y a toujours joué. Dès l'an 1290, les seigneurs de Rilhac figurent parmi les bienfaiteurs de l'abbaye de Valette. Il faut au moins nommer parmi eux Astorg de Rilhac, son fils Philippe (1342), Géraud de Rilhac, Louis, chevalier de St-Jean-de-Jérusalem, commandeur de Carlat, maréchal de l'Ordre en 1467. Guillaume, aussi de cet ordre. Charles, marié à Louise de Tournemire, François, coseigneur de Pleaux, chevalier de l'odre du roi, grand bailli de Salers, maréchal de camp en 1651. Catherine mariée à Jacques de Robert-Lignerac et Jean de Rilhac, chevalier de l'odre du roi, grand bailli de Salers.


MAISON DE LIGNERAC - D'argent, à trois pals d'azur.

La maison de Lignerac, ancienne et fort illustre, est issue d'une baronnie située dans le Bas Limousin, près de Turenne. Parmi les coseigneurs de Pleaux est Géraud ayant épousé en 1294 Sybille de Pleaux. Dans la hiérarchie ecclésiastique se signalèrent Adhémar de Robert-Lignerac, archevêque de Sens, cardinal en 1342. Bertrand, évêque de Montauban. Charles Robert, prieur. Guillaume Robert abbé d'Uzerche. Jeanne religieuse de Brageac. Charles Robert de Lignerac coseigneur de Pleaux, qui servit sous Henri II. Gilbert, gouverneur de Carlat au temps des guerres religieuses. Pantaléon, député de la noblesse de Haute-Auvergne aux Etats Généraux de 1588. François, capitaine de la reine Elisabeth d'Autriche, chevalier de l'ordre du roi en 1571, lieutenant du roi en Haute-Auvergne. Gilbert, son fils, commandant un régiment d'infanterie. Gilles, qui se distingua au siège d'Arras et d'Amiens (1597 et 1598). Edme, maréchal de camp à l'armée du Languedoc en 1618. François cordon de l'ordre de Saint-Michel en 1654. Joseph, brigadier d'armée en 1705, lieutenant général de Haute-Auvergne, croix de Saint-Louis. Achille, grand bailli de la Haute-Auvergne. Joseph-Louis créé duc de Caylus en 1783, grand d'Espagne, maréchal de camp, pair de France en 1814. François Joseph de Lignerac duc de Caylus, né en 1820 et mort sans postérité en 1905.


    


| Sommaire | Histoire | Découverte | Sports & Loisirs | Les Alentours |
| Accès | Hébergement & Restauration | Bibliographie |


Pleaux - Haute-Auvergne © 1996, 1997 par Vincent Di Sanzo
cette page a été mise en ligne en mai 1996. Modifiée le 24 avril 1998.