Village pittoresque en Haute-Auvergne


Châteaux-forts, Eglises romanes, Coins sympas

Châteaux-forts

La région est parsemée de châteaux-forts, il ne reste bien souvent qu'un donjon et des ruines plus ou moins imposantes qui ont défiés les siècles. La brochure d'Olivier Bedeau « Châteaux entre Dordogne et Puy Mary » propose plusieurs circuits pour les découvrir. Ceux qui désirent en savoir plus devront chercher l'ouvrage «églises romanes de Haute-Auvergne », tome 1, le Mauriacois, par Pierre Moulier, éditions Créer ou bien celui, plus ancien, du Docteur Ribier, « Gentihommières et châteaux de la prévôté de Mauriac ».

  • Château de la Vigne, construit vers 1540 par Louis de Scorailles, le château de la Vigne est composée de deux tours crénelées, flanquant au nord un bâtiment rectangulaire avec chemin de ronde et une grosse tour carrée. Visites guidées du 15 juin au 15 septembre de 14 à 19h. Tél.: 04.71.69.00.20

Château de Rilhac Xaintrie

Dames qui souvent vous mires,
Dans ce miroir mirer vous fault,
Et si boun sens ne vous deffault,
Vostre beauté mespriseres;
Dames qui souvent vous mires.


Eglises romanes

L'ouvrage « Eglises romanes de Haute-Auvergne » de Rochemonteix donne de précieux renseignements sur nos églises romanes.


Coins sympas

Ce sont des endroits tranquilles propices à la détente et à la rêverie, pour ceux qui prendront le temps de respirer cet atmosphère de mélancolie et d'écouter l'écho des sons qui se répercutent dans la profondeur des gorges solitaires, des moments inoubliables ...

... dans l'or des feuillages d'automne
nos Estourocs, rochers que le lierre festonne,
Pont, relai de l'auberge, enchantement du val ...

  • Chapelle Notre-Dame du Château, au pied de Saint Cristophe les Gorges, dans un méandre de la Maronne, la chapelle se trouve située en bordure d'une petite esplanade ombragée donnant au site un charme certain.


    


| Sommaire | Histoire | Découverte | Sports & Loisirs | Les Alentours |
| Accès | Hébergement & Restauration | Bibliographie |


Pleaux - Haute-Auvergne © 1996, 1997 par Vincent Di Sanzo
cette page a été mise en ligne en mai 1996. Modifiée le 24 avril 1998.