Deir el Bahari est le temple funéraire de la reine Hatchepsout. Après la mort de Toutmosis II elle épouse son neveu, le tout jeune Toutmosis III qu'elle écarte du trône. Elle règne alors comme un homme, se faisant représenter parfois avec la barbe postiche et le pschent.

Dans le cirque rocheux, au pied de la montagne thébaine,
le temple funéraire de la Reine Hatchepsout. Le sanctuaire est
composé de trois terrasses reliées par des plans inclinés. 

Quelle sensation! Jamais, dans cette Egypte où rien ne change
je n'ai perçu d'une façon aussi directe la durée infinie qui
enveloppe et dépasse tout être et toute chose. Ce grand cirque
à mes pieds, ne semble pas enfermé dans une montagne, mais
creusé dans la planète, assez profond pour que rien n'y arrive
des bruits de la surface ...

André Chevrillon (Terres mortes)



La rampe mène à la seconde terrasse bordée d'un double
portique de façade à piliers carrés.

Des bas-reliefs du temple évoquent l'expédition pacifique menée par la reine au pays de Pount d'où elle ramènera encens, myrrhe et aromates. Mais on n'a toujours pas localisé le pays de Pount, Ethiopie ? Arabie ?

Au sud se trouve un ensemble dédié à Hathor,
la déesse du ciel qui a enfanté Horus, le soleil.
Ell est considérée comme la déesse de l'amour,
de la beauté et de la joie.


Les colonnes de la chapelle d'Hathor sont décorées
de chapiteaux à l'image de la déesse. Les oreilles de
vache et le sistre font partie de ces attributs.


| Index thématique | Repères chronologiques | Liens |


Voyage en Egypte © 1997 par Vincent Di Sanzo