La Thèbes orientale n'abrite pas que des tombes, on peut y admirer aussi les vestiges de temples funéraires destinés au culte royal du pharaon immortel.


Dans ce champ se dressent les fameux colosses de Memnon qui représentent Aménophis III. Derniers vestiges de son temple funéraire, il est émouvant d'y voir gravées des inscriptions de toutes les époques et dont certaines, datant du règne de Néron, sont des poèmes.

Au pied de la montagne thébaine, le Ramasseum, temple
funéraire de Ramsès II. Devant la salle hypostyle se dressent
les piliers osiriaques à l'effigie du Roi.


La salle hypostyle avec ses huit colonnes aux chapiteaux campaniformes forment une allée centrale comme à Karnak.

L'ensemble du site fort abîmé, les statues brisées qui jonchent le sol, les pierres éparses et l'ombre de quelques tamaris font de ces ruines un lieu charmant et romantique.

Au fond de la salle hypostyle Ramsès II sacrifie au dieu
Amon coiffé de la double plume.


Dans la région de Gournah, une maison aux murs peints de scènes d'inspiration islamique et pharaonique.

La coutume veut que lorsqu'un habitant effectue le pélérinage à la Mecque, il décore sa maison afin d'évoquer son voyage et son séjour en terre sainte.


| Index thématique | Repères chronologiques | Liens |


Voyage en Egypte © 1997 par Vincent Di Sanzo