Pour atteindre la nécropole royale de Thèbes situé sur la rive opposée, il faut emprunter le bac. Curieusement celui-ci est plus fréquenté par les Egyptiens que par les touristes. Surchargé, hommes, femmes, fellahs, ouvriers, animaux et marchandises, le bateau emmène cette joyeuse troupe sur le vieux fleuve. L'approche de la rive opposée finit de me rassurrer. Nous voici enfin tout près de la vallée secrète.


La Vallée des Rois se trouve au fond d'un long ouadi desséché, dans le désert montagneux. Ce vallon minéral et aride abrite une soixantaine de tombes royales des XVIIIe et XIXe dynasties.

Ainsi tout me rappelait à l'idée de la briéveté de la vie; tout disait autour de moi que l'homme n'est quelque chose que par son âme: roi par la pensée, frêle atome par son enveloppe, l'espoir seul d'une autre vie peut le rendre vainqueur dans cette lutte continuelle contre les misères de son existence et le sentiment de son origine céleste... ces hiéroglyphes, ces figures, sont dans toute l'histoire des connaissances humaines: les prêtres de l'Egypte ne les confièrent aux abîmes que pour les soustraire au bouleversement du globe. Il semblait que je fusse guidé par la lumière de la lampe merveilleuse, et au moment d'être initié à quelque grand mystère.

Forbin (Voyage dans le Levant)

Une échelle très raide permet d'accéder à  l'entrée élevée et dissimulée du tombeau de Thoutmosis III.


Dans la tombe de Thoutmosis III, les représentations très stylisées de l'Amdouat (monde souterrain de l'au-delà) sont dessinées, avec légèreté au pinceau et en écriture hiératique.

Le texte sacré déroule ses litanies, on distingue la barque solaire contenant les divinités, le serpent des Ténèbres et le scarabée (symbole de la naissance et de l'aube). 

Novembre 1922, l'archéologue anglais
Howard Carter découvre le tombeau
intact d'un pharaon inconnu. 

Le masque du roi est en or massif;
il était posé directement sur la momie
royale qu'il protégeait de son pouvoir
magique.



Bien qu'elle soit l'une des plus petites de la nécropole, la tombe de Toutankhamon est la plus célèbre en raison de sa fabuleuse découverte.

Tout d'abord je ne pus rien voir, l'air chaud qui s'échappait de la chambre faisait vaciller la flamme de la bougie. Puis à mesure que mes yeux s'accoutumaient à l'obscurité, des formes se dessinèrent lentement: d'étranges animaux, des statues, et, partout, le scintillement de l'or.

Howard Carter, le 25 novembre 1922



La tombe d'Horemheb, successeur de Toutankhamon et de Aï, inaugure un nouveau style de peinture avec un léger relief sur le fond.

Les tombes égyptiennes ne sont pas une invitation à méditer sur la mort, mais, au contraire, un refus de la mort, un hymne à la vie. Pour s'en convaince il suffit d'admirer l'adorable fraîcheur du visage de cette jeune femme ... divine beauté.


| Index thématique | Repères chronologiques | Liens |


Voyage en Egypte © 1997 par Vincent Di Sanzo