Notions de Théorie

appliquée à la Plongée

TABLE DES MATIÈRES

1. INTRODUCTION
2. Le MILIEU PHYSIQUE
    ( la vue, l'audition, l'apesanteur, la respiration)
3. Le PRINCIPE d'ARCHIMÈDE
4. La PRESSION
5. La LOI de BOYLE et MARIOTTE
6. La LOI de HENRY
7. La LOI de DALTON
8. La COURBE de SÉCURITÉ
9. Les SIGNES de PLONGÉE
10. Les REGLES de SÉCURITÉ

1. INTRODUCTION

Je ne veux en aucun cas donner un cours de théorie, mais seulement faire découvrir quelques aspects physiques de la plongée.

2. Le MILIEU PHYSIQUE

          - La vue : La vision (grosseur et distance) que nous avons d'un objet dans la mer n'est pas tout à fait la  réalité, car elle est déformée par le masque. Sans vouloir faire des calculs compliqués, sachez que les rapports de grosseur et de distance sont proportionnels. A savoir t = 3/4 x T  et  d = 4/3 x D  

Exemple : Un poisson apparaissant 24 cm et à 1,20 m de distance mesure en réalité 18 cm et se trouve à 1,60 m.

          - L'audition : Dans l'air le son se propage à 330 mètres/secondes et dans l'eau à 1500 m/s. Soit environ 4 fois et demi plus vite. On a donc l'impression que le bruit est plus proche qu'il ne l'est réellement.

          - L'apesanteur : La merveilleuse sensation de voler et dû au fait que l'eau est 800 fois plus dense que l'air et nous donne ainsi limpression d'un film au ralenti. Toute tentative d'accélération se traduira par un effort musculaire intense.

          - La respiration : En surface, nous respirons de l'air. He bien sous l'eau aussi, grace à la bouteille d'air comprimé. En général on rempli des bouteilles de 12 ou 15 litres à une pression de 180 bars, soit par ex 12 x 180 =  2160 litres. La consommation est différente d'un individu à l'autre et dépend de la profondeur de la plongée.

3. Le PRINCIPE d'ARCHIMÈDE

Ce savant de l'antiquité est né à Syracuse vers 2500 av J.C. HIERON, roi de cette cité, ayant des doutes sur l'honnêteté de son orfèvre et pensant que sa couronne avait été faite d'alliage et non d'or pur, chargea ARCHIMÈDE de faire preuve de la fraude.

C'est en pénétrant dans son bain et en constatant le niveau de l'eau monter qu'il vit le moyen de résoudre son problème. Il s'élança alors à travers la ville en criant "Eureka !" (j'ai trouvé). Mais qu'avait-il trouvé...?

"Tout corps plongé dans un fluide déplace un volume égal à son volume...et reçoit une pousée verticale de bas en haut égale au poids du fluide déplacé."

4. La PRESSION

          - Définition : La Pression est le rapport d'une force sur une surface P=F/S

En plongée la pression s'exprime en Bar. La Pression Atmosphérique est  en moyenne de 1 bar (vous avez déjà entendu parler des 1000 millibars).La pression augmente de 1 bar tous les 10 m, c'est la Pression Relative . La Pression Absolue est la somme de la pression atmosphérique et de la pression relative : P Abs = P atm + P rel .

Exemple : à 20 m  la pression relative est de 2 bars. Donc la PAbs = 1 + 2 = 3 bars  de pression à 20 m.

5. La LOI de BOYLE et MARIOTTE

           - Définition : "A température constante, le volume d'un gaz est inversement proportionnel à la pression qu'il subit", en conséquence : "le produit de la pression par le volume est constant".     P x V = Constante.

Cette définition a pour conséquences : le lestage (ceinture de plomb), la consommation d'air comprimé et  surtout les Accidents Barotraumatiques.

6. La LOI de HENRY

          - Définition : "La quantité d'un gaz dissous dans un liquide à saturation est directement proportionnel à la pression que le gaz exerce sur le liquide, et ce, à température donnée".

Cette définition a pour conséquences : La notion de Paliers (tables de plongées) et les Accidents Biophysiques ( ou appelés aussi de décompression)

7. La LOI de DALTON

          - Définition : " A température donnée, la pression absolue d'un mélange gazeux est égale à la somme des pressions partielles qu'auraint chacun des gaz s'ils occupaient seul le volume total".

Cette définition a pour conséquences : les Accidents Biochimiques

8. La COURBE de SÉCURITÉ

Celle ci permet de savoir combien de temps on peut rester sous l'eau sans faire de paliers de décompression. Toutefois, par mesure de sécurité  on fait toujours un palier de  3 minutes à 3 mètres de profondeur.

Pronfondeur

(en mètres)

  12   

  15   

  20   

  25   

  30   

  35   

  40   

Duréee

(en minutes)

135

75

40

20

10

10

5

9. Les SIGNES de PLONGÉE

  1. Tout va bien O.K.: ce signe est une question. Vous devez donc y répondre par le même signe ou un autre.
  2. Remonte ! ou je remonte: ce signal indique une remontée vers la surface.
  3. Descends! ou je descends: ce signal indique une descente vers le fond.
  4. J'ai ouvert ma réserve ! Ce signal indique la fin de la plongée pour la personne ayant passé sa réserve ainsi que pour sa palanquée. Il faut donc remonter.
  5. Je n'arrive pas à ouvrir ma réserve, ouvre-moi ma réserve: il y a deux cas:
  6. Ca ne va pas normalement: ce signe est transitoire, il doit être suivi de l'endroit de la gêne. Donc une remontée doit être effectuée en interrogeant la personne avec le signe n°1.
  7. Détresse en surface, j'ai besoin d'aide: demande d'assistance à la sécurité en surface.
  8. Je n'ai plus d'air: action immédiate décrite pour le signe 5b. Ensuite vérifier que la réserve a été baissée, puis abaisser sa propre réserve.
  9. De nuit: Tout va bien: signaler à la sécurité en surface que tout va bien et que toute la palanquée est en surface.
  10. De nuit: Détresse en surface: demande d'assistance à la sécurité en surface.
  11. Tout va bien O.K. (signal de surface): signal que la palanquée est de retour en surface et qu'il n'y a aucun problème.
  12. Stop, reste là! ou je reste là: sans commentaire.
  13. Je suis essoufflé: demande de surveillance et d'aide. Calmez la personne, faites lui faire des expirations forcées et remontez-la à la vitesse préconisée, sans qu'elle fasse d'effort.
  14. Regroupez-vous, rapprochez-vous de moi.

10. Les RÈGLES de SÉCURITÉ

Rappelez-vous que la plongée est un sport génial tant que l'on respecte quelques règles, alors faites-le et bonnes plongées !